La Trompe de chasse Périnet : la trompe à 360° !

  • Photo fabrication trompe

    Un savoir-faire de haute précision alliant performances techniques et design

    L’histoire de « Périnet » est indissociable de l’histoire de la trompe du 19e au 21e s. Après avoir succédé à son oncle Michel en 1994, Yannick Bureau, homme de communication et visionnaire à 360° tout en s’appuyant, comme ses ainés, sur les procédés de fabrication traditionnels, a intégré les acquis techniques actuels pour créer une gamme de trompes répondant aux demandes les plus diverses et exigeantes. Sonner à la chasse ou en concert demande des caractéristiques assez différentes. Yannick Bureau a établi un cahier des charges précis à son artisan spécialiste de la facture instrumentale à vent, il s’appuie sur son expertise en utilisant les formes « Périnet », en bénéficiant de leur qualité d’outillage et du meilleur choix d’excellent métal. Après essais, Yannick Bureau valide les instruments et les commercialise lui-même sur les salons, sur son site internet, dans son espace en province et à travers ceux de ses revendeurs, notamment à Paris, chez « Artumes & Co ».

  • photo stage de trompe

    Pratiquer la trompe de chasse est un art de vivre

    Pour un besoin de cohérence c’est la formation aux dernières techniques pédagogiques additionnée de son expertise de communication qui ont permis le démarrage d’une école en 1995 à la « Maison de la chasse et la Nature ». Ces techniques sont fondées sur le mise en place d’une bonne respiration ainsi que sur la gestion du son avec un effort maitrisé. Assisté de professionnels de l’enseignement, c’est près de 50 sonneurs par an, allant de 10 à plus de 60 ans, femmes ou hommes, qui viennent s’initier à la pratique de la trompe pour des raisons aussi diverses que, se faire plaisir, honorer le gibier lors des chasses à tir, accompagner des fanfares de chasse lors d’un laisser courre, ou tout simplement, faire de la musique.

  • photo concert de trompe et jazz

    La musique est universelle…

    D’un « Bien-allé », lancé pour appuyer les chiens, jusqu’au « Madison » sonné lors de la soirée où l’on se retrouve pour fêter ensemble la journée passée en forêt… Instrument naturel (sans pistons), avec la tonalité de Ré, l’association avec d’autres instruments reste délicate. La technique du son bouché avec la main augmente les possibilités de la trompe. De nombreuses pièces ont été composées pour cor, trompette et orgue ou orchestre de chambre (Symphonie de chasse de Mouret, Lully, Léopold Mozart). Aujourd’hui des compositeurs tels que Claude Pipon, Sylvain Oudot, Hubert Heinrich enrichissent et actualisent le répertoire. L’association avec d’autres instruments, outre l’émotion musicale qu’elle procure, permet de replacer la trompe comme instrument de musique et l’ouvre à la connaissance d’un plus large public. Ainsi, parmi les associations, citons le piano, l’orgue, ainsi que le chant ou l’orchestre de jazz.


ACTUALITES